Syndicat des Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section des Landes
Maison des syndicats 97 Place de la caserne Bosquet BP 217 - 40000 MONT DE MARSAN |
05 58 46 23 23 | 06 52 66 61 83
snudi-fo40@wanadoo.fr

Plan : Accueil > Vous êtes dans la rubrique : Actualités

FO pour les 4 jours de classe dans toutes les écoles, dans toutes les communes

Publié le 6 juin 2017, mise à jour le 3 juillet 2017

L’annonce du retour à la semaine de 4 jours suscite un espoir chez les enseignants du 1er degré.

Pour autant, le projet de décret menace les congés et ouvre la voie à des calendriers scolaires locaux selon les PEdt.

Le projet de décret assouplissant la réforme PEILLON/HAMON des rythmes scolaires a été transmis aux organisations syndicales avant d’être présenté au Conseil Supérieur de l’Education le 8 juin prochain.

Le SNUDI-FO s’était opposé, dés le premier jour, à réforme des rythmes scolaires, cheval de Troie contre le caractère national de l’école et contre le statut des personnels.

Le SNUDI-FO avait alors dénoncé les conséquences désastreuses de cette réforme sur les conditions de travail des personnels et d’accueil des élèves. Elle avait aussi alerté sur les risques de la confusion entre le scolaire et le péri-scolaire et des dangers des ingérences des élus locaux et des loobings de toutes sortes.

Aujourd’hui, en proposant de laisser la possibilité, localement, de revenir à la semaine de 4 jours, Monsieur le Ministre de l’Education Nationale reconnaît que les problèmes liés à la réforme des rythmes scolaires sont bien réels.

A Force Ouvrière, nous sommes favorables au retour à la semaine de 4 jours.

Cependant, si les contre-parties, prévues par le décret, sont :
- une organisation de la semaine et un temps d’enseignement hebdomadaire qui fluctuerait d’une école à une autre ;
- un calendrier scolaire propre à chaque commune dérogeant au calendrier national de 36 semaines ;
- le raccourcissement des vacances d’été ;
- la soumission aux Projets Educatifs Territoriaux ;

pour le SNUDI-FO, ce serait :
- une nouvelle attaque contre les statuts et les obligations réglementaires de service des PE ;
- l’agravation de la tutelle des politiques locales sur l’école, contre le cadre national ;
- une dégradation conséquente des conditions de travail des TR, postes fractionnés, RASED ;
- la mise en concurrence des écoles, remettant en cause l’égalité de traitement pour les personnels, les élèves et les familles contre l’école républicaine.

Au regard de ces informations et de cette analyse, le SNUDI-FO 40 appelle tous les personnels à prendre connaissance de la lettre adressée par le SNUDI-FO au nouveau ministre de l’Education Nationale et d’en discuter dans les écoles.

Le SNUDI-FO 40 vous invite notamment à discuter du retour à la semaine de 4 jours et d’adopter des positions pour exiger du nouveau Ministre qu’il retire de son projet de décret les articles permettant de déroger aux 36 semaines de classe et aux 24 heures hebdomadaires d’enseignement, aboutissant à la remise en cause de notre temps de travail et des vacances d’été.


calle


PDF - 229.8 ko
calle
calle

Rechercher sur le Site

Documents Annexés

Enregistrer au format PDF
Article au format PDF

PDF - 229.8 ko
SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo
Suivre la vie de ce site RSS - Accès rédacteurs