Syndicat des Instituteurs et Professeurs des Écoles. Section des Landes
Maison des syndicats 97 Place de la caserne Bosquet BP 217 - 40000 MONT DE MARSAN |
05 58 46 23 23 | 06 52 66 61 83
snudi-fo40@wanadoo.fr

Plan : Accueil > Rubriques Spéciales > Vous êtes dans la rubrique : Éditorial

L’heure de la rentrée scolaire a sonné... Celle de la rentrée sociale aussi !

Publié le 30 août 2019

Une fois n’est pas coutume, les vacances estivales n’ont pas signifié cette année un été social au calme plat : non seulement la grève des urgentistes n’a pas cessé, mais au contraire s’est développée (plus de 215 services d’urgence en grève à cette date), grève nationale des pompiers (particulièrement bien suivie dans les Landes face à la non-réponse aux revendications du Président du SDIS 40) qui souffrent de plus en plus de moyens humains et matériels, comme les urgentistes, pour accomplir leurs missions, multiples grèves locales aux Finances Publiques et à la Poste contre les suppressions de sites et d’emplois, grèves dans le secteur privé, la dernière en date étant celle des livreurs « ubérisés » de Deliveroo, actions des gilets jaunes diverses et variées (certes moins nombreux durant les 2 mois d’été, et c’est normal après plus de 9 mois de mobilisation, qui n’ont pas baissé les bras malgré les dires des médias) ...

Quant à l’Education Nationale, elle n’est pas épargnée non plus par ce « vent revendicatif », voire de révolte.

Les congés d’été sont passés par là, mais n’oublions pas la fin du mois de juin très « mouvementée » pour le ministre Blanquer ; et déjà les préavis de grève sont déposés, dont celui de FO, pour « couvrir » toutes les mobilisations locales qui seront décidées dès la rentrée. Dans les salles des maîtres, la colère du printemps est toujours là…les raisons étant de plus en plus prégnantes (défense de l’enseignement public, salaires, conditions de travail…)

Pour autant, ce climat social tendu n’a pas ralenti le gouvernement dans ses « basses œuvres » (nous vous annoncions déjà certaines d’entre-elles dans l’édito publié sur notre site le 8 juillet), bien au contraire ! Jugez plutôt :

-« réforme » du régime d’Assurance chômage du gouvernement, avec pour objectif une baisse de 150 000 à 250 000 chômeurs et 3,4 milliards d’euros d’économies d’ici fin 2021 ;

-publication au J.O. du 28 juillet de la loi Blanquer, dite « de l’Ecole de la confiance » ;

- promulgation de la Loi Darmanin, dite de « Transformation de la Fonction Publique » le 6 août ;

- et bien sûr, parce que cela va être le dossier ultra sensible de la rentrée, les préconisations du Haut-Commissaire, M. Delevoye, pour un système universel de retraites par points présentées le 18 juillet au 1er Ministre. (Lire le supplément 4 pages de FO en annexe). Pour FO, c’est clair, la retraite par points c’est NON ! « La retraite par points, c’est le travail sans fin » !

Alors en ce qui concerne le SNUDI-FO, avec la fédération FNEC FP-FO, avec la confédération FO, face à cette destruction de tout notre modèle social républicain, c’est la question de la grève type 1995 (Plus de 3 semaines de grève généralisée contre le Plan Juppé sur la Sécurité Sociale ...et les retraites -déjà !-) qui est à l’ordre du jour dès cette rentrée. A vous d’en discuter…

Pour la résistance, pour les revendications, pour la reconquête, rejoignez le SNUDI-FO des Landes, adhérez au syndicalisme fédéré et confédéré dans l’Education Nationale !

Bonne rentrée à toutes et à tous !

Mont de Marsan, le 23 août 2019

Isabelle BENQUET Secrétaire départementale du SNUDI-FO 40


calle
calle
calle

Rechercher sur le Site

Documents Annexés

Enregistrer au format PDF
Article au format PDF

SPIP 2.0.25 [21260] habillé par le Snudi Fo
Suivre la vie de ce site RSS - Accès rédacteurs